Quinine et quinquina

Responsive image

La quinine, plus qu’un antipaludique. Découvert suite à la colonisation du Pérou, le quinquina alors utilisé dans la pharmacopée traditionnelle est rapidement devenu un enjeu de lutte entre les différents empires coloniaux. Appelé par les Jésuites “arbol de las calenturas” ou “arbre des fièvres”, c’est son incontestable efficacité pour combattre le paludisme qui rend l’écorce de cet arbuste hautement désirable. En effet, la production de quinine permet d’acquérir un avantage stratégique majeur en minimisant l’impact de la maladie sur les forces armées.

Source :

https://www.franceculture.fr/histoire/la-quinine-au-coeur-des-rapports-coloniaux

Publié le 16-06-2020 dans NEWS / Actualité - Recherche, développement, études, lutte contre le Moustique: le meilleur de la revue de presse...

69 Avenue de Grasse 06800 Cagnes-sur-Mer France tel +33 4 93 58 23 63 fax +33 4 93 58 09 19
S.a.s. au capital de 158000 € RCS Antibes 530943141 TVA FR01 530943141